Le blog de L'Epicerie Equitable Lyon Guillotière


      L'Epicerie Equitable de Lyon : 78 rue Montesquieu 69007 Lyon - Tel : 04.37.28.07.71

mercredi 18 mai 2016

Soutenez l'épicerie équitable !

Nous lançons aujourd'hui une campagne de financement participatif (Ulule) pour sauver l'épicerie et ses 14 épicier(e)s, crêpières. Voici ci-dessous une partie du texte qui sera sur la plateforme :

L’Epicerie Equitable, défenseuse militante du commerce équitable, des filières courtes, de l’agriculture biologique, a besoin de vous pour continuer d’exister, militer, vous conseiller, défendre les producteurs et les consom’Acteurs. Après 11 ans au Crédit Coopératif, après nous avoir pris 37540,16 euros de frais bancaires (commission d’intervention, agios ...) sur les années 2014 et 2015, cette banque comme les autres a décidé de supprimer notre découvert pour juin 2016. Cette décision signe la fin de ce projet différent, humain et solidaire, laisse 11 épicier(e)s et 2 cofondateurs sur le carreau. A ce jour l’étau se ressert inexorablement et malgré la solidarité de certains de nos partenaires, la situation s’assombrit de jour en jour.

Pourtant : L’activité de l’épicerie de Lyon Guillotière, de Lille Wazemmes et le projet de crêperie éphémère est en perpétuelle croissance depuis 2004. Le projet a grandi, évolué, essuyé les plâtres de ce métier d’épicier de proximité, d’épicier équitable qui aurait du disparaitre au regard de l’orientation impérialiste des productions, transformations et distributions actuelles. Au cours de ces presque 12 années nous avons appris de nos convictions, de nos erreurs, de nos rencontres, de nos joies, de vous, de nous ! En gardant toujours comme valeurs centrales et indéfectibles l’intégrité et la cohérence, nous sommes devenus de vrais experts de consommation responsable qui aiment partager leurs découvertes, leurs connaissances, leurs réseaux et sur lesquels vous pouvez compter.

Aujourd’hui, l’épicerie équitable a besoin de vous pour continuer à exister, persister, insister, militer en défendant les belles et vertueuses productions de nos producteurs, en défendant votre alimentation, en défendant nos santés et l’idée qu’on vaut mieux que ça qu’on soit à 100m ou 8.000 km d’ici.

Aujourd’hui l’épicerie a besoin de vous pour constituer le ballon de trésorerie qui la rendra indépendante des décisions arbitraires de la banque, qui lui permettra de rester la partenaire solide de celles et ceux qui se battent pour un monde qui ne soit rempli de quête de pouvoir ou d’argent, pour le respect de l’Homme et de son environnement, pour continuer d’être un relais des initiatives sociales, solidaires, libres et bienveillantes. Voici le lien sur la plateforme de financement participatif : https://fr.ulule.com/soutenez-epicerie-equitable/

Nous comptons sur votre relais extra large sur les réseaux sociaux réels et virtuels.

Nous imprimons également 2.000 flyers qui seront livrés à l'épicerie samedi à Lyon et mercredi à Lille, nous pourrons vous en faire passer.

Un GRAND MERCI pour votre relais et votre éventuelle contribution !

vendredi 6 mai 2016

Sandrine réveille vos papilles !

"Graine à papilles" cultive depuis début 2016 des plants maraîchers, aromatiques, des fleurs comestibles et des légumes d’été. Sandrine, ancienne lyonnaise, est maraîchère sur l'éco site du "Mas des fougères", à 5 minutes d'Aubenas.

Elle cultive ses plants grâce à une petite serre en dur pour la germination et une serre tunnel pour la culture des plants après leur repiquage en godets.

Elle a choisi de privilégier des variétés de plantes locales et anciennes afin de contribuer à la préservation de la biodiversité. Prés de 35 variétés de tomates, une douzaine de variétés de poivrons, une dizaine de variétés de piments et de basilics,(...) poussent sous ses serres. Pour une démarche cohérente les semences et le terreau utilisés proviennent de l’agriculture biologique.

Sandrine cultive la terre pour alimenter les assiettes, en travaillant sur le plaisir des formes et des couleurs, tout en ayant une attention particulière sur la qualité gustative des variétés choisies.

Elle propose également des ateliers tout l'été (sur demande) autour des fleurs comestibles !

Vous pouvez désormais retrouver ses produits à l'épicerie:

Les légumes

Prix

ARTICHAUT

1,32

AUBERGINE

2,15

BETTERAVE (blanche albina verduna, rouge cylindra , rouge robushka )

0,41

CELERI PERPETUEL

1,65

CERFEUIL

1,65

CHOUX

1,32

CHOU FLEUR

1,32

CHOU RAVE (azur star, superschmeiz)

1,32

CONCOMBRE

1,65

COURGETTES

1,65

COURGES

1,65

CRESSON

0,41

CRONE DU JAPON

6,60

EPINARD

0,41

FENOUIL (Zefa tardo , Zefa fino, précoce d’été , perfection)

0,50

LAITUE (goutte de sang , romaine pomme en terre , radichetta )

0,41

OIGNONS A REPIQUER

0,20

PHYSALIS

2,15

PIMENT (Santos flame , Espelette , Paradiscum ,

Doux calwonder golden ,

Fort de la Bresse )

2,15

POIREAUX

0,20

POIREE

0,50

POIVRON (Doux Pentos , Doux di capriglio )

2,15

QUINOA

1,32

ROQUETTE

0,41

TOMATE

2,15

>Petites tomates:

Tomate cerise (rouge , jaune , blanche , noire , caramel , orange , rose , Black cherry),

Tomate prune noire, Tomate poire jaune , Tomate poire rouge , Tomate groseille jaune , Tomate de Madagascar ou " abricot " orange , Tomate Miel du Mexique , Tomate raisin vert , Tomate petite plate cotelée rose , Tomate trefle du Togo.

>Tomate grosse à moyenne :

Saint Pierre , Tomate Marmande , Merveille des marchés , PLM , Chirolles , voyageur , Géante d'Orembourg , Calabraise , San Marzano , Tigerella bicolore.

> Tomates couleurs :

Cœur de bœuf orange , Caro rich, german striped ou Tomate ananas , helsinki yellow , Yellow giant Belgium , rose de Berne , Coeur de boeuf - Anna russe , Brandywine , evergreen ou toujours verte , noire de Crimée , Osu Blue , Tomate Pourpre noire ou Purple calabash.




Les aromatiques

Prix

AGASTACHE ANISEE

1,65

ANGELIQUE

3,65

BASILIC

2,15 (petit)

4,95 (grand)

CIBOULE

2,50

CIBOULETTE

2,50

CORIANDRE

1,65

ESTRAGON

3,30

HYSOPE

3,30

MARJOLAINE

3,30

PERSIL

3,30

PIMPRENELLE

1,65

SAUGE ANANAS

4,95 (petit)

11,55(grand)

THYM

3,30

VALERIANE

3,30



Produits

Prix

AMARANTINE ECARLATE

3,30

AMBERBOA MURICATA

1,65

ANODA CRISTATA

3,30

ARCTOTIS STOECHADIFOLIA

3,30

BLUMENBACHIA INSIGNIS SCHRAD

3,30

CAPUCINE

3,30

CATANANCHE AMOR BLEU BLANC

3,30

CENTAURE BARBEAU

3,30

CENTAUREE CYANUS

3,30

COSMOS SENSATION

1,50

COSMOS SULFUREUX ORANGE

1,50

CROIX LACRIMA JOBIL

2,50

EUPHORBE

(NEIGE DES MONTAGNES)

2,50

GRAND OEILLET TAGETE MINUTA

1,65

LAVATERRE MONT BLANC

2,50

LEONURE

2,50

LIMNANTE DE DOUGLAS

3,30

MOURON GRANDE FLEUR

1,65

ŒILLET D'INDE NAIN TAGETE

1,65

OEUILLET DE MER

1,65

OEUILLET D’INDE BICOLORE

1,65

ONAGRE

3,30

PATULA

3,30

PINEAPLE ODORANT

3,30

ŒILLET D'INDE TAGETE NAIN

1,65

ŒILLET GEM MIX

1,65

TAGETE TEMIFOLIA

1,50

PELARGIUM ODORATISSIMUM

3,30

PHLOXE DE DRUMONT

2,50

QUEUE DE LION

2,50

SCABIEUSE ETOILEE

3,30

SILENE ARMERIA

1,65

SUZANNE AUX YEUX NOIRS

2,50

TAGETE ELEVEE ORANGE

2,50

VENIDIUM

2,50

ZINNIA ELEGANT

1,65

mardi 26 avril 2016

Pourquoi L'Epicerie Equitable ne participe plus à la quinzaine du commerce équitable ?


Voila un moment que je voulais expliquer pourquoi L'Epicerie Equitable ne participe plus à la quinzaine du commerce équitable depuis déjà quelques années.

Certains petits rappels me semblent nécessaires à commencer par les 4 piliers du commerce équitable autour desquels l'ensemble des acteurs se retrouve :

  • la garantie d'un prix juste qui permet au producteur de vivre dignement de son travail
  • le respect des droits de l'Homme
  • le respect des conditions sociales des travailleurs
  • le respect de l'environnement

Qu'on soit de la chapelle Max Havelaar/FairTrade ou MINGA, ces critères de base font consensus. A l'épicerie, même si nous n'avons jamais choisi que notre propre chapelle pour défendre un commerce plus équitable, intègre et cohérent, on se sent clairement plus proche de la démarche des adhérents MINGA. La vision Max Havelaar/FairTrade se focalise uniquement sur les coopérateurs des coopératives, à ce titre, on peut considérer qu'il s'agit de la version basse d'un commerce plus équitable. De plus les orientations récentes du cahier des charges font la part belle aux industriels qui se rendent bien compte qu'ils peuvent laver leur image et vendre un peu plus sous couvert d'éthique (1) L'association MINGA et ses adhérents défendent un commerce 100% équitable d'un bout à l'autre de la filière, en se demandant comment se passent la production, le transport, la transformation et bien sur la distribution, cette distribution qui ne passe jamais par la grande distribution (2).

Car à la question réelle "Pourquoi avons nous du créer l'agriculture biologique et le commerce équitable au siècle dernier ?", on pourrait répondre parce que 3 groupes de l'agroalimentaire (Ne$tlé, Kraft Food et Sara Lee pour ne pas les nommer) et quelques groupes de distribution tel que Wall Mart et Carrefour ont tout pourri depuis plus de 60 ans en écrasant des filières complètes, du producteur au transformateur, en favorisant l'agriculture industrielle, en faisant des producteurs des machines à surproduire, coûte que coûte, en profitant indirectement des dérives de la PAC (pourtant essentielle après guerre), en n'encourageant l’élevage et la culture que des races et des variétés les plus productives - fi de la qualité, en n'ayant pour objectif que de maximiser les profits et conforter les zones de pouvoir et de chalandise. Alors quand ces mêmes parasites reviennent 50 ans plus tard en nous disant qu'ils vont sauver la planète et leurs habitants en faisant un rayon de produits équitables au milieu d'un océan de produits sincèrement dangereux pour l'Homme et son environnement (en 2004 nous avions calculé : 0.00046% de produits équitables disponibles en grande surface -en moyenne moins de 30 produits sur 65.000), en faisant des supermarchés bio, en alimentant toujours le même système et les mêmes poches, j'ai un peu l'impression d'être pris pour un idiot.

Là à cet instant précis, j'entends poindre l'argument fallacieux et récurrent : "Oui mais les produits équitables en grande distribution, ça permet d'augmenter la notoriété et les volumes du commerce équitable". Hum ... planqués derrière ces 2 critères, je ne crois nullement qu'on puisse vendre des produits dits équitables en grande distribution sans nourrir ceux que nous combattons, sans alimenter le système qui nous met la tête sous l'eau, sans être un pion du système qu'on ne croit pas cautionner en adhérant au Front de Gauche, EELV ou GreenPeace

Avec Marina, nous avons fait nos premières quinzaines du commerce équitable avant la création de l'épicerie équitable, en 2002, dès la seconde édition. Nous étions bénévoles de l'association Equi'Sol (ex Max Havelaar Rhône-Alpes) et chaque première quinzaine de mai nous allions faire les couillons dans rayons de Leclerc, Super U, Carrefour, Auchan pour encourager le consommateur lambda, à choisir un café équitable plutôt qu'un autre et lui expliquer en quoi ça fait sens de consommer un produit juste ("Pourquoi juste consommer quand on peut consommer juste"). Je me souviens avoir été avec des mamies et des papys bénévoles dans ces rayons, à défendre le commerce équitable dont la conviction dépassait parfois leur force. Tous ces bénévoles d'Artisans du Monde qui se battaient pour tenir des stands en plein air pour gagner 3 clopinettes, quand j'y repense je trouve ça triste d'avoir utilisé ces belles forces bienveillantes pour enrichir un peu plus ceux qui nous maintiennent la tête sous l'eau. #onvautmieuxqueça

Je crois que la confirmation du point de rupture a été lors des Journées de l'achat Responsable à Lyon à l'automne 2013 avec Marc Blachard, président de Max Havelaar France, à qui j'exprimai ma déception de voir que les 2 invités d'honneur pour les 20 ans de l'association Max Havelaar étaient Leclerc & Carrefour (même pas Ethiquable et Alter Eco). A ce moment là, il m'a regardé droit avec ces beaux yeux bleus derrière ses lunettes et m'a dit : "je sais mais c'est comme ça, on ne peut pas faire autrement". Là j'ai compris que c'était terminé et que c'était fin galvaudé.

La quinzaine du commerce équitable est organisée en France par la Plateforme Française du Commerce Equitable qui regroupe des membres qui ont la même vision du commerce équitable, la vision basse (c'est d'ailleurs pour ça qu'Andines a claqué la porte de la PFCE en 2004) et dont certaines structures ont une éthique discutable en appartenant au 1er groupe de la bio en Europe détenu par des banques, des assurances et des fonds de pension Attention, nul idée ici de faire le procès de la Plateforme Française du Commerce Equitable ou de Max Havelaar/Faitrade/FLO mais simplement de préciser la différence de point de vue à laquelle nous ne pouvons pas/plus souscrire et donc plus l'encourager.

  • Oui nous croyons à un commerce équitable libre, intègre, cohérent, bienveillant et non corrompu par toujours les mêmes.
  • Oui nous croyons qu'il est aberrant de vendre en France des courgettes bio de Nouvelle Zelande ou des pommes d'Argentine bio
  • Oui nous croyons que nous pouvons appliquer le principe du commerce équitable Sud-Nord aux filières courtes à nos producteurs locaux
  • Oui nous croyons à une agriculture biologique qui ne soit pas industrielle, hors sol et employant des ouvriers marocains à qui on a confisqué le passeport pour être sur qu'ils ne fuient et qu'on maintient dans la misère parceque ça nous arrange bien
#onvautmieuxqueça

(qui pendant ce printemps 2016 prend plus de sens tant les frémissements de refus de ce système commencent à être perceptibles) La prochaine fois, j'expliquerai pourquoi L'Epicerie Equitable ne prend pas (encore) la gonette, la monnaie complémentaire lyonnaise ...

(1) Sur les standards génériques des transformateurs , il existe des acteurs SANS traçabilité physique, possible pour cacao, sucre, jus et thé. Le principe : on vend avec la désignation Fairtrade, un volume de produits qui correspond à la matière première certifiée achetée. Toutefois les produits finis vendus ne sont pas nécessairement fabriqués à partir des matières premières certifiées étant donné qu'il n'y a pas de traçabilité physique. Cette méthode permet à des coopératives qui stockent leurs produits avec d'autres de ne pas avoir à mettre en place de séparation et permet aux transformateurs de réduire leurs coûts. (source). En clair, vous pouvez acheter une tablette de chocolat certifié équitable sans cacao équitable à l'intérieur, réciproquement des tablettes non certifiées sont potentiellement fabriquées avec de la matière première certifiée. L'important est que l'entreprise ai acheté des volumes correspondant à ceux vendus et non que les tablettes vendus comme équitables soient fabriquées à partir de cacao certifié. (#onvitunepoqueformidable)

Sur les standards produits fruits frais, s'il y a baisse des commandes pour des fruits achetés aux conditions FairTrade, l'acheteur peut déclasser jusqu'à 10 % du volume acheté sur chaque cargaison. (source).

(2) Nature & Progrès et MINGA, sur des territoires différents défendent un Système de Garanti Participatif où producteurs, transfomateurs et consom'Acteurs se mettent autour de la table et évaluent les pratiques des membres à contrario d'un audit externe pratiqué par Max Havelaar/FairTrade en équitable ou par Ecocert pour la bio (pour ne citer que le plus connu)

Cet article sera completé en fonction de ce que j'ai oublié, omis ou écarté dans un 1er temps. Vos réactions sont les bienvenues :)

jeudi 21 janvier 2016

Merci Patron ! au cinéma le 24 février 2016

Comment sortir d'un documentaire dit "militant" sans :

mais en :

  • Ayant bien rigolé à gorge déployé
  • Avoir redressé sa propre pugnacité au plus haut
  • Etre rempli de gniak, au moins pour quelques jours en se disant que tout n'est forcement et fatalement perdu

Merci Patron !

A ne pas manquer !

lundi 28 septembre 2015

La lutte des travailleurs de l'usine autogérée Vio Me en Grèce

Dans le Nord de Thessalonique en Grèce, l'usine Vio Me qui appartient à ses travailleurs est au cœur des débats et déchaîne les passions de la société grecque.

L'histoire ressemble à beaucoup d'autres pour les travailleurs grecs dans leur pays. La crise qui touche fortement le pays, des patrons qui abandonnent l'usine en s'accaparant les bénéfices et prenant le soin de laisser une dette de millions d'euros, des indemnités chômage très faibles pour les travailleurs... En 2011, les travailleurs sont au pied du mur et réagissent par l'occupation symbolique de l'usine pour éviter que les patrons ne puissent récupérer les machines. Il s'en suit des réunions collectives des travailleurs pour survivre dans un milieu hostile et le slogan de Vio Me émerge : "Occupy, Resist and Produce".

Les travailleurs décident alors de réorganiser le travail au sein de l'usine, de prendre les décisions de façon collective et directe et de repenser la production au sein de l'usine. Exit la colle pour le carrelage qui est importée et coûte trop cher en matière première, les ouvriers décident de produire des produits de ménages écologiques à base d'huile, matière première très présente en Grèce. Des savons, liquide vaisselle, produits de lessive, produits nettoyants d'intérieur,... sont réalisés par les travailleurs de l'usine. Ce virage écologique entrepris par les travailleurs démontre leur volonté de produire de façon responsable, qui ne nuise pas à la santé des générations présentes et futures. L'usine devient rapidement un symbole en Grèce, puis en Europe et au niveau international de la lutte des travailleurs pour l'autodétermination et l'autogestion, en voie vers la fin de l'exploitation par le travail.

Actuellement, l'usine Vio Me est toutefois menacée et se situe dans un gigantesque conflit contre les anciens propriétaires, d'abord condamnés lourdement qui ont vu leur peine se réduire drastiquement, contre les syndicats, les partis politiques et le gouvernement. Cette lutte pour l'autodétermination coûte beaucoup de temps, d'énergie et de moyens financiers qui ne permettent pas encore à l'usine d'envisager l'avenir avec sérénité. C'est pourquoi, l'Épicerie Équitable, touchée par cette lutte ouvrière et convaincue de la pertinence de l'autogestion des structures, décide de soutenir cette lutte menée par les travailleurs grecs en s'approvisionnant directement à l'usine Vio Me et ainsi permettre aux clients de l'épicerie de s'engager en faveur de ce combat pour la dignité des travailleurs.

Ouverture d'une auberge de jeunesse dans le quartier de la Guillotière

La rue Sébastien Gryphe poursuit sa mue !

Dès le mois d'octobre, une toute nouvelle auberge de jeunesse, Le Flâneur, ouvrira ses portes aux voyageurs au 56, rue Sébastien Gryphe dans le 7e arrondissement de la ville de Lyon. Des travaux de réhabilitation ont été menés cet été pour permettre à l'auberge d'accueillir ses voyageurs dans un local flambant neuf et aménagé en fonction de son activité.

Porté par quatre jeunes actifs, ce projet permet au quartier de la Guillotière de se doter d'un point de rencontre convivial, alternatif et plus économique que les hôtels classiques, d'un nouvel espace d'échange cosmopolite. C'est le modèle SCOP qui a été adopté par les fondateurs du projet pour créer un lieu de vie en adéquation avec leurs principes sociaux, économiques, politiques et de solidarité.

La Guesthouse sera ouverte 24h/24 avec la possibilité de réserver et d'échanger en plus de quatre langues (anglais, allemand, français, polonais). Le check-in est possible à partir de 15h et de check-out jusqu'à 12h.

L'auberge disposera de toutes les commodités nécessaires pour votre séjour courte ou longue durée (Wi-fi, accès ordinateur, lecture, jeux, dépôt bagages, casiers bagages privés, petit-déjeuner, cuisine équipée, snack-bar, laverie, salle de réunion, parking auto-vélo).

Rien ne devrait manquer pour les voyageurs au sein de ce bel établissement auquel nous partageons les principes et souhaitons une belle réussite.

jeudi 24 septembre 2015

Fête des récoltes - 26 septembre 2015

Samedi 26 septembre de 13h à 21h00, nous vous invitons à venir fêter les récoltes de nos paysans, de nos jardins…

La fête des récoltes regroupent les différents acteurs du département impliqués dans le circuit court, l'agriculture biologique et locale. Les AMAP, Paniers, associations de producteurs, restaurateurs, épiceries distribuant des produits issus du commerce équitable, de l'agriculture biologique et locale ainsi que les épiceries sociales et solidaires... co-organisent tous ensemble une journée pour encourager la relocalisation alimentaire.

Au programme de cette journée de fête, des ateliers et jeux d’animation pour adultes et enfants seront proposés. Vous pourrez participer à des stands sur le compostage des déchets de cuisine, sur le lavage et la consigne des bouteilles. Des expositions seront mises en place autour de l’autoproduction, des jardins partagés ainsi que sur les épiceries sociales et solidaires et vous pourrez échanger directement avec les structures. Des jeux de reconnaissance des légumes seront aussi proposés.

Pour les cuisiniers en herbe, une cuisine participative sera animée pour confectionner des repas à base de produits locaux, de saison et bio. Pour les autres, une buvette et plusieurs stands de restauration de produits solidaires vous seront proposés pour se sustenter avec de bons produits régionaux. Vous pourrez retrouver à cette occasion les succulentes crêpes à la recette du Finistère proposées par le Tamanoir.

Cette fête sera marquée par l'opération « Pommes en Ville » : croquez et prenez connaissance des enjeux de la consommation responsable et locale! Des stands d’informations sur le Bol – Pôle de coopération sur l’alimentation et ses structures membres permettront de vous informer sur les enjeux de la relocalisation alimentaire et les structures engagées dans cette voie.

Enfin, des animations musicales et circassiennes égaieront cette fête tout au long de la journée.La Fanfare des pavés à 17h et les Dra’Houss à 19h, ainsi que les acrobates et circassiens de la Roulotte mécanique se partageront la vedette pour vous faire danser, s'émerveiller et chanter.

La fête des récoltes se déroule de 13h à 21h le samedi 26 septembre 2015 sur les Berges du Rhône (entre le pont Wilson et le pont de la Guillotière) - Quai Victor Augagneur à 69003 LYON.

Venez nombreux pour cette belle fête !

samedi 8 août 2015

Ouacances du 9 au 23 août


Voila, voila … Nous partons militer en vacances du 9 au 23 août 2015. Bien sur, nous vous réservons quelques surprises pour la rentrée car nous aurons du mal à vous oublier pendant ces 3 semaines.
Et si jamais vous passez par la Bretagne, dîtes le nous, nous avons de (très) bonnes adresses de crêperie :)

vendredi 10 juillet 2015

Nano fête des micros brasseries bio 2015

Nano fête des micros brasseries bio

C'est officiel, la région Rhône-Alpes est la 1ere région brassicole de France, devant le Nord Pas de Calais (je me gausse) avec de nombreuses brasseries bio.

C'est officiel, la bière Rhônalpine fait partie de l'élite

C'est officiel, la nano fête des micros brasseries bio 2015 n'aura pas lieu.

Je pense qu'il est temps pour nous de repréciser quelques petites choses.

La nano fête des micros brasseries bio est née suite à une blague discussion récurente entre Pétrus des Bières Bio des Monts d'Or (1) et l'épicier équitable sur une potentielle dégustation à L'Epicerie Equitable de Lyon Guillotère. On se dit alors qu'on pourrait inviter aussi le pape de la bière bio en Rhône-Alpes, Bertrand de La Soyeuse.
Je me fends alors d'un coup de fil ce à quoi il me répond :
- "Super, mais pourquoi n'invite t'on pas Cécile & Bob de la Brasserie des Bières du Temps ?"
- Ok je leur téléphone, ce à quoi Cécile me répond,
- "Super, mais pourquoi n'invite t'on pas Christine et Loïc de la Brasserie L'Affoleuse ?
- Ok je leur téléphone, ce à quoi Loïc me répond,
- "Super, mais pourquoi n'invite t'on pas Yves et Denis de la Brasserie La Voie Maltée ?

Et la 1ere édition de la Nano fête des micros brasseries bio est née, en 2011

Une première édition réussie avec le concours de l'incontournable Romain Blachier, alors élu Commerce & Artisanat du 7eme arrondisement de Lyon.

De fil en aiguille, nous avons invité Sam des 2 Sous de Table, Régis de la Brasserie La Franche, Anne-Laure de la Brasserie de La Loire, Martin de la Brasserie du Vercors et Antoine de la Brasserie du Giffre.

nano fete biere bio 1 2 3 4

A l'issue de la 4eme édition de la Nano fête des micros brasseries bio en septembre 2014, on a compté :

  • 5 heures de fête (2)
  • 9 brasseurs
  • 1560 Litres de bières avec 20 brassins différents
  • 1310 franc-buveurs (3)
  • 200kg de frites fraiches bio
  • 19 bénévoles officiels
  • 1000 heures de préparation (4)

L'édition 2015 devait avoir lieu le vendredi 11 septembre 2015 avec David Suissa en concert juste après La Fabulous Musette, résident officiel de la 1ere patrie musicale de la Nano (si, si vous voyez, Neidjib – merci à lui ) (5)

Fabulous Musette - Neidjib

Chacun fait "chez soi"

Il me semble qu'à l'épicerie, nous essayons d'être le plus cohérents et intégres possible avec les valeurs que nous nous sommes fixées. Aujourd'hui, le monde des micros brasseries bio a changé, évolué, grandi et n'a plus besoin de nous pour faire les guignols qui se plient en mille (4) pour augmenter la notorieté de ces brasseurs et leurs volumes. Dans le même mouvement, on a aussi rêvé de tailler des nano-croupières à Heineken ou Cronenbourg.

Quand je dis se plier en 4 (1000), c'est, par exemple, vendre une bière biologique locale en réduisant fortement sa marge afin que ça ne soit pas trop rebutant pour un beotien de la bière qui se retrouve devant le rayon de l'épicerie (et qui cherche une 8.6 ou une 1664), c'est encourager quotidiennement nos consom'Acteurs à passer le pas de consommer moins mais mieux, y compris sur la bière.

Et puis d'un coup, il y a le constat amer (sans jeu de mot). On trouve les bières de ces brasseurs partout, en supermarché bio ou pas. Nous ne sommes plus novateurs, nous sommes communs avec plusieurs lieux qui distribuent leurs breuvages dans un rayon de 1.000 metres autour de L'Epicerie Equitable. Alors ? A quoi bon s'échiner pour des cacahuètes ? A quoi bon se décarcasser pour des clopinettes ? A quoi bon faire les mêmes produits que tout le monde aux alentours ? (Ne devenons pas notre propre cliché). Les micros brasseurs n'ont plus besoin de nous, on va pouvoir passer à autre chose.

Intégrité et cohérence

Et surtout, je crois que ça me rappelle trop la tendance de la bio actuelle (burp). Tout d'abord, la tendance ancrée depuis longtemps : la démarche bio santé. Ensuite, la tendance virus : la démarche bio business (Savez vous qu'elle est la plus grande surface bio de la région Rhône-Alpes ?). Et enfin, celle peut être liée plus intrinsequement à l'être humain, la démarche bio égoïste.

Tout ça me rappele le commerce traditionnel où partout et à plein temps, Quick essaie de croquer Mc Donald$, Carrefour essaie de tringler Auchan, où Coca-Cola essaie de cerner Breizh Cola, où Milka se farcie une couturière, où Biocoop essaie de coincer Satoriz ... Et quand on prend un peu de recul, qu'on enlève nos oeillières (à vélo ou pas), on se rend compte que c'est toujours la même histoire, les 2 mamelles de nos malheurs, la quête de pognon et la quête de pouvoir. Alors comme disait un presqu'ilien que j'aimais bien, Merci, mais non merci.

En tout cas, je tiens à remercier tous ceux qui ont fait en sorte ques ces fêtes soient un succès et au delà (ils se reconnaitront). Je tiens aussi à m'excuser auprès de ceux qui comme moi seront tristes de tout ça, tout en gardant de beaux souvenirs et de belles photos.

Pour clore le sujet, je pourrais vous parler des escrocs de la bière dans la région, des projets houblonnés des copains, des galères des uns et des autres mais je ne mentionnerai que la prochaine ouverture de Banastou & Fourquet, la nouvelle cave à bière et vin de l'épicerie (presque aussi bien que la notre) De L'autre côté de la Rue.

Et puis, pour ceux qui nous suivent de près, ils savent que cette année, c'est crêperie !

Une prochaine fois, je vous expliquerai pourquoi L'Epicerie Equitable ne participe plus à Quinzaine du Commerce Equitable (sans trop faire de mauvais esprit)

(1) Rendons à César ce qui est à César. Rappelons que Pétrus, est un boss du marketing, bien loin devant tous les autres brasseurs RA. Mais le marketing, ça ne fait pas tout.
(2) Bon c'est vrai, on a un peu dépassé parfois mais c'était pour la sécurité des participants
(3) Facile de compter, on a des gobelets consignés
(4) Private joke
(5) On se souvient aussi avoir accueilli avec gran' plaisir les musiques envoutantes des Gadjo Loco, de Bebey Prince Bissongo et des Unicum Orchestra, merci à eux
(6) Et je ne devrais pas vous le dire car ça ne sert à rien mais je ne peux m'en empêcher ; cette année, nous devions accueillir La brasserie de La Vieille Mule et La brasserie L'Agrivoise, ça sera dans une prochaine vie ...

mercredi 17 juin 2015

Des salades, des salades ... non Messieurs, Mesdames ce ne sont pas des salades !


La restauration à midi est de retour à l'Epicerie !

Venez découvrir des salades de saisons composées et préparées par nos soins avec les produits de l'épicerie. Les produits locaux et biologiques occupent bien entendu largement les assiettes.

Chaque semaine, de nouvelles salades succèdent à d'autres en fonction des aliments reçus. La dégustation s'effectue sur la terrasse de l'épicerie.

Du mardi au samedi, vous pouvez déguster en terrasse à l'ombre des voiles colorées de 12h00 à 18h00 les salades de L'Epicerie Equitable.

Cette semaine on vous propose trois salades différentes :

  • Salade à la truite rhônalpine fumée ( salade verte, petites cruditées colorées: dés de concombre, carottes râpées, fenouil à l'orange, radis rose, radis noir au tamari et graines de sésame, vinaigrette à l'huile d'olive)
  • Salade fraîcheur ( salade verte, petites cruditées colorées: dés de concombre, carottes râpées, fenouil à l'orange, radis rose, radis noir au tamari et graines de sésame, graines de courge et de tournesol, levure de bière, vinaigrette citronnée à l'huile d'olive)
  • Salade antipasti (salade verte, artichaut, tomates séchées, olives, aubergines et courgettes grillées à l'huile d'olive)

Nous servons également des assiettes de fromages et de saucisson à toute heure.

Bien entendu tous les produits proviennent des étals de la boutique, un véritable marché, on pioche et on compose.

Pour accompagner le tout un bon smoothie maison aux fruits frais de saison ou une glace de Terre Adélice.

Alors voyez bien Msieurs Dames que ce ne sont pas des salades!

N'hésitez pas à réserver au 0437280771.

Au plaisir de vous accueillir

Les Epicier(e)s

mardi 9 juin 2015

Inauguration de la Crêperie Le Tamanoir : mercredi 10 juin 2015


Well, un certain nombre d'américains, de bretons, de nordistes et de vendéens sont au courant que L'Epicerie Equitable de Lyon a ouvert une crêperie il y a quelques temps déjà mais il semblerait que tous les gran'lyonnais ni même tous les guillo-terriens ne le savent pas encore.
La crêperie Le Tamanoir a ouvert ses portes au 25 rue Cavenne à Lyon, à la Guillotière. 100% des produits proviennent des filières de l'épicerie. On y fait des crêpes à la mode du Finistère, c'est à dire, fines et croustillantes. Et comme le principe de la crêpe est de faire comme on a envie, on fait aussi des crêpes végétaliennes, végétariennes ou aussi sans gluten, sans lactose. La crêpe salée est à base de farine de sarrasin biologique et la crêpe sucrée à base de farine de froment (blé tendre) mais on peut aussi faire des sarrasins sucrées ou des froments salées.

Bref, le mieux est de venir à l'inauguration :

  • le mercredi 10 juin, de 19h à 22h

Au programme, crêpes, Soyeuses et chansons de marins.

A mercredi
www.creperie-tamanoir.fr

mardi 26 mai 2015

Fête des petits brins zurbains le 6 juin 2015


Le principe des Petits Brins Zurbains : des micro-plantations de plantes, fleurs et légumes en jardinières sur les trottoirs.

Plus d'infos : www.brindguill.org

mardi 19 mai 2015

Le crieur public de la Guillotière


Môssieur L., crieur public de la Guillotière posant fierement devant une boîte à cris fraîchement posée.

A l'instar de l'autre quartier sympa de Lyon, le quartier de la Guillotière a enfin son crieur public en la personne de Môssieur L. !

Comme chacun sait, le crieur ... crie ! Chaque jeudi sur la place du Jardin Orange, à 18h pétantes, il crie vos déclarations, vos joies, vos rêves, vos colères, vos annonces, petites annonces ...

Comment lui laisser vos messages ?
Facile, il suffit d'utiliser les boites à cris disposées un peu partout à La Guillotière, dont une est sur le pilier de L'Epicerie Equitable, rue Montesquieu.

A vos cris !

mercredi 15 avril 2015

Daniel, boulanger libre !

Daniel, le boulanger qui réinventa son métier pour se libérer !

vendredi 20 mars 2015

Biojolaise 13 avril 2015


A la Biojolaise, Beaujoloise, Beaujol'art ... http://labiojolaise.blogspot.fr

lundi 26 janvier 2015

Kaizen, le bon changement


Kaizen, est un magazine qui parle d'alimentation, santé, habitat, économie, éducation, énergie, culture et met en valeur des initiatives positives sur toutes ces thématiques.
A ce titre, ils étaient passés nous voir :), on les aime bien, on aime ce qu'ils font, on vous partage leur demande de financement participatif sur la plateforme Kisskissbankbank :

www.kisskissbankbank.com/en/projects/kaizen-saison-2

ps : j'offre un tee shirt en coton bio de L'Epicerie Equitable à celle ou celui qui trouvera le détail qui tue dans la vidéo ...

vendredi 19 décembre 2014

Ramène ta bulle !


A l'épicerie, en plus de divers contenants pour votre miam, on récupère dèja les bouchons en liège pour broyage et en faire de l'isolation de batiment ou bien des matériaux à haute résistance thermique (de l'aérospatiale à votre cuisine).
Cette année, l'idée nous prend de récuperer vos bulles !
En effet, chaque année les expéditions de colis battent des records en France et en Europe (j'en profite pour remercier nos amis de Monoposte avec leurs Colissimo qui, non contents d'avoir une position de monopole construite sur de l'argent public, appliquent des majorations de fin d'année liées à une période de fort trafic). Tous ces colis sont calés avec de la bourre, écologique ... ou pas.
Or, bien que les petits et les moins petits aiment claquer ces bulles de calage, elles représentent un impact environemental et économique non négligeables, surtout quand elles ne sont pas valorisées et jetées à la poubelle. Alors, en tant qu'e-marchand depuis 2004, nous souhaitons réutiliser cette ressource et ainsi faire de nos déchets, nos ressources !
Alors, dès à présent et jusqu'à fin janvier, ramenez vos bulles, cartons gauffrés, chips et autres krafts (en bon état) à L'Epicerie Equitable à Lyon Guillotière !
On compte sur vous ! Merci !

mercredi 17 décembre 2014

Les cartonneuses rendent le père Noël écolo !


Les Cartonneuses sont deux amies lyonnaises, Marie illustratrice et Sophie enseignante, avec plein d’idées et d’envies dans la tête. La 1ere envie est cette jolie cuisinière écologique en carton avec laquelle votre enfant vous régalera, il cuira de délicieux gratins dans le four, fera mijoter de savoureux petits plats sur les plaques, et pourra même faire la vaisselle dans l’évier !

  • Ecologique : Le carton est biodégradable, recyclable et non toxique ! Les autocollants sont imprimés avec le label "Imprim'Vert"
  • Fabriqué en France : L'idée est née à Lyon Guillotière, le carton est fabriqué en Alsace, découpé à Vaulx-en-Velin et les autocollants sont découpés à Lyon
  • Economique : Le carton est un matériau économique à la fabrication et lors de son recyclage. La technique de montage astucieux n'ajoute aucun accessoire d'assemblage coûteux
  • Unisexe : Pas de catégorie « fille/garçon », le choix de votre jouet se fera selon les envies, les goûts et les couleurs de votre enfant. Ces jouets sont destinés à tous les enfants qui aiment jouer
  • Personnalisable : Grâce aux autocollants en papier adhésif blanc, à vous de peindre ou de colorier : vous réalisez un jouet qui vous ressemble.
  • Lyonnaises : Vous passez par Lyon ? Vous pouvez récupérer directement votre commande dans le 7ème, contactez nous pour convenir ensemble d'un rendez-vous.

Toutes les infos : www.lescartonneuses.fr

mercredi 3 décembre 2014

Samèrelipopette, 10 ans !


Aujourd'hui, mercredi 3 décembre 2014, L'Epicerie Equitable a 10 ans !!!
De Soucieu en Jarrest à Lille-Wazemmes en passant par la rue Sébastien Gryphe à Lyon pour atterir rue Montesquieu et comme l'écrivaient des poètes francophones bien connus : "On est encore là. Prêts à foutre le souk et tout le monde est cor-da."

On veut exprimer un grand MERCI à ceux qui ont cru en nous dès le début, sans se poser de questions, les amis, la famille, les partenaires torréfacteurs, artisans, producteurs, confrères et épicier(e)s quand on est arrivés avec notre petit projet de site internet de vente en ligne de produits issus du commerce équitable.

On voudrait aussi tirer la langue (parcequ'on sait se tenir) à tous ceux qui nous ont rigolés au nez quand on leur expliquait que conformement aux valeurs défendues par un commerce plus équitable on avait l'utopie de payer dignement les producteurs et qu'on s'engageait à limiter notre marge sur la totalité des produits vendus en souhaitant démocratiser la consommation responsable.

Et comme toujours, "On lâche rien, on lâche rien "

jeudi 27 novembre 2014

Qui suis-je ?


Livraison expresse ce matin en direct de l'Espagne, mais de quoi? Devinette: J'appartiens à la famille des Rutacées. Agrume comestible, je possède une peau épaisse et assez rugueuse. Je me découpe en quartiers comme ma cousine la mandarine. Je suis de forme légèrement ovale, juteuse, sucrée, excitante et je contiens de la vitamine C et pratiquement aucun pépin. Ma peau est fine et de couleur orange intense. De maturité précoce, je suis récoltée avant la variété Navel. On m'utilise pour les salades de fruits, les confitures, ou pour consommer mon jus. Je suis le quatrième fruit le plus cultivé au monde. Oui gagné! Je suis l'orange, mais pas n'importe quelle orange, je vais vous raconter brièvement d'où je viens:

Région de Valencia en Espagne. Mon ptit nom? Navelina, on me trouve de novembre à décembre.! Je suis récoltée exclusivement à pleine maturité, c'est à dire au moment idéal pour la consommation. Je ne subis aucun traitement pour accélérer ma maturation et ne suis pas cirée pour enjoliver ma peau, on ne triche pas, on ne camoufle pas! Il faut savoir que tous les fruits d'une même plante ne murissent pas au même moment, ce qui oblige à réaliser la récolte en plusieurs passages, a mesure que les fruits murissent. Pour cette raison, je peux préserver 100% de mes qualités gustatives et nutritives. A la différence des fruits que l'on trouve généralement dans le commerce, je contiens plus de jus, plus de sucre, plus de vitamines et plus de saveur. L’agriculteur qui s'occupe de moi a fait le choix d' attendre que ma saveur et mon taux de sucre soit à son niveau optimum. Le seul fertilisant utilisé est le fumier de brebis. L'agriculteur a deux bergeries et il héberge deux troupeaux en échange de leur fumier pour pouvoir le répandre annuellement dans les champs. Il utilise également les restes de taille des arbres, broyée directement sur place, pour fertiliser la terre.

Bon allez lavage, brossage et emballage j'ai des papilles à ravir moi! et aujourd'hui c'est direction L'épicerie Equitable à Lyon!

vendredi 21 novembre 2014

Femto fête de la micro-brasserie bio 2014


La 1ere édition de la Femto fête de la micro brasserie bio se tiendra à la Guillotière, à Lyon, le vendredi 28 novembre 2014 de 17h à 20h !

A l'heure où même la bière est mondialisée, 1 ferme brasserie bio du Rhône refuse la globalisation du houblon ! En effet, elle est à la recherche de la bière philosophale. La cuvée spéciale "Bière des 10 ans" a eu un large succès, il s'agit maintenant de transformer cet essai et cela nécessite votre soutien.
Cet investissement doit permettre de lancer la fabrication régulière d'une nouvelle gamme de bières encore plus aromatiques ... comme la recette qui a été testée et appréciée lors de la fête des 10 ans. Les bières houblonnées à cru préservent davantage les arômes subtils du houblon, mais nécessitent un temps de fermentation plus long (6 semaines au lieu des 3 ou 4 pour les bières de la gamme actuelle). Les 4 tanks de fermentation actuels ne suffiront plus plus démarrer cette nouvelle production et il faut faire l'acquisition d'un 5e tank dédié à cette future bière ... et qui sait, à d'autres nouvelles expériences gustatives

Si vous n'ếtes pas trop financement participatif, vous pouvez néanoins participer en dégustant les bières de La Soyeuse à la Femto fête ce vendredi 28 novembre. L'événement se complétera en convivialité avec musique accoustique, et chataîgnes d'Ardèche.

Lien de l'evenement faceb00k

L'Epicerie Equitable est attachée à respecter les valeurs et la cohérence défendues par le commerce équitable, l'agriculture biologique et les filières courtes, c'est pour cela que cette femto fête sera exemplaire en terme d'impact environnemental.

jeudi 6 novembre 2014

Nouveau marché couvert de producteurs bio à Soucieu-en-Jarrest (69)


Un nouveau marché couvert de producteurs bio démarre à Soucieu-en-Jarrest dans le rhône (on connait bien, c'est là que L'Epicerie Equitable a été créée) ! Il se déroulera tous les vendredis de 16h30 à 19h, place du Pillot à Soucieu en Jarrest (69).

Ouverture festive ce vendredi 7 novembre à 16h30.

N'hésitez pas à diffuser cette information auprès de votre famille, amis, collègues, voisins...

Vous pourrez y trouver dans un premier temps :

  • une gamme de légumes produits par Wim, Jocelyn et Didier (maraichers à Soucieu)
  • des fruits, jus de fruits et confitures produits par Raphaël (arboriculteur à Soucieu)
  • des fromages de chèvres et de vaches produits par Martine et Christian (éleveurs à Soucieu)
  • des fromages et du lait de vaches, de la viande de porc et de la charcuterie, des volailles, de la farine et des œufs produits par Sébastien et ses associés (éleveurs à Chateauneuf (42)) (Amenez vos bouteilles pour le lait...)
  • de la bière produite par Bertrand (paysan brasseur à Rontalon)
  • du pain cuit à Chaponost

Tous ces produits et peut être d'autres seront proposés à la dégustation, prévenez vos papilles ça va les bousculer! Et au cas ou munissez vous de votre plus beau panier

A c'tantôt au chapi!!!

		

jeudi 23 octobre 2014

Shiitakés et pleurotes de Décines (69)


Shitakés et pleurotes livrés ce matin et prêts à être dégustés.

En direct de Décines dans le Rhône, Nicole a travaillé longtemps dans le monde agricole et il y a 10 ans, elle a décidé de se reconvertir et de s’installer à son compte comme productrice de champignons. Elle a choisi les champignons car ils ne nécessitent aucun traitement. Mais avant de se lancer, elle est allée en Bretagne rencontrer des professionnels pour acquérir le savoir-faire et les différentes techniques liés à ce type de production. Vous pouvez trouver sur l'étal des pleurotes gris (un champignon au goût prononcé), des shiitakes ou lentins de chêne qui sont les plus goûteux de sa production (on les apparente souvent aux cèpes).

Son engagement : Zéro traitement

Les champignons sont des produits très fragiles qui captent facilement les toxines, c’est pourquoi elle n’utilise aucun traitement. Elle élimine les insectes grâce à un procédé naturel. Elle veille aussi à éviter que toute pollution extérieure n'entre en contact avec eux. Elle a pour cela un système de ventilation qu'elle ouvre et qu'elle ferme quand elle le souhaite. De plus, chaque été, elle procède à un vide sanitaire de son exploitation.

Quelques astuces pour cuisiner, conserver et déguster vos champignons

Le champignon est un aliment qui rend tout de suite votre plat plus raffiné et bien entendu il est meilleur frais ! Pour les conserver, vous pouvez les mettre au réfrigérateur jusqu’à 4/5 jours (1 semaine pour les shiitakes). Il est aussi tout à fait possible des les congeler : il vous suffit de leur faire rendre leur eau en les faisant revenir à feu doux dans une sauteuse puis de les mettre ensuite au congélateur. N’hésitez pas à cuisiner les champignons, c’est un aliment inratable !

lundi 20 octobre 2014

Participez à la création d'une nouvelle bière ...


Du 15 octobre au 15 décembre 2014, la Ferme-Brasserie La Soyeuse se lance dans une campagne de financement participatif en vue de recueillir une partie des fonds nécessaires à l'achat et installation d'un nouveau tank de fermentation destiné au houblonnage à cru.

Cet investissement doit permettre de lancer la fabrication régulière d'une nouvelle gamme de bières encore plus aromatiques ... comme la recette qui a été testée et appréciée lors de la fête des 10 ans. Les bières houblonnées à cru préservent davantage les arômes subtils du houblon, mais nécessitent un temps de fermentation plus long (6 semaines au lieu des 3 ou 4 pour les bières de la gamme actuelle).

Les 4 tanks de fermentation actuels ne suffiront plus plus démarrer cette nouvelle production et il faut faire l'acquisition d'un 5e tank dédié à cette future bière ... et qui sait, à d'autres nouvelles expériences gustatives ;-)

Amateurs-trices de Soyeuse, nous vous proposons pleins de petits cadeaux et de surprises réservées tout spécialement aux contributeurs-trices qui nous aiderons à relever ce défi : réunir 10.000 € d'ici 2 mois ! On peut compter sur vous ?

Pour participer à cette aventure, rendez-vous sur notre page de collecte de fonds sur Ulule : http://ulule.fr/lasoyeuse
Pour suivre les actus, consultez notre page Facebook : www.facebook.com/pages/Ferme-Brasserie-La-Soyeuse/184136881739580
La Soyeuse est présente sur le site Granvillage : www.granvillage.com

vendredi 19 septembre 2014

50 ans de Nature & progrès


A l'épicerie, la grande majorité des produits est issue de l'agriculture biologique, la basique, la technique, l'auditée avec un quasi monopole par le certificateur que ceux qui s'y intéresssent un peu reconnaitront sans souci. Et puis, il y a Nature & Progrès, un système de garantie participative qui met autour de la table, producteur, transformateur et consom'acteur au niveau départemental pour évaluer et améliorer les pratiques de ses membres. N'est pas N&P qui veut, ça se mérite, ça se construit. Ce n'est pas parceque une exploitation est biologique du point de vue de la certification traditionnelle qu'elle peut être en mention N&P. Cette bio là, la vraie, celle qu'on préfère à l'épicerie fête ses 50 ans !

Le 27 septembre 2014, les 50 ANS de Nature & Progrès !
Rdv à la FERME DES CLARINES, à Thurigneux, 69440 St. Maurice sur Dargoire, chez Marie-Claire et Marc OLLAGNIER.Un beau programme en perspective à partir de 9 h :

  • le marché bio : 9h - 12h
  • l'apéritif en musique, avec l'intervention d'Eliane Anglaret, présidente nationale de Nature&Progrès
  • le déjeuner cuisiné par 3 restaurateurs NP : Soline, Au Lys de Réjane, et Toutes les Couleurs. Vous pourrez goûter à tout (chaque resto viendra avec ses propres préparations : plat et desserts) à une condition : RESERVEZ vos repas au 04 78 81 52 01
  • l'après midi musical

lundi 25 août 2014

Nano fête des micros brasseries bio 2014


La 4eme édition de la Nano fête des micros brasseries bios se tiendra à la Guillotière, à Lyon, le vendredi 12 septembre 2014 à partir de 17h !

A l'heure où même la bière est mondialisée, 9 brasseurs bio du Rhône, de l'Ain, de l'Isère, de la Loire, Franche-Comté, de Haute-Savoie et du Nord refusent la globalisation du houblon !

Ils viendront vous le prouver à L'Epicerie Equitable en vous faisant découvrir leurs bières artisanales à la pression ! Elles sont toutes préparées à base de produits issus de l'agriculture biologique. Chacune a reçu un soin particulier et une attention presque amoureuse du champ d'orge au verre de mousse.

Respectueuses de l'Homme et de son environnement, elles ont aussi le malt convivial et l'houblon fin. L'événement se complétera en convivialité avec musique, moules, frites, hot-dogs et crêpes.

Les 9 brasseurs bio qui nous font l'honneur de leur venue sont :

Vous pourrez accompagner votre godet de bière(s) avec des moules frites maison cuisinées par Thibault & Faten . Des frites bios, crêpes et des hot-dogs "old-school" permettront aussi un rapport équitable entre solide et liquide.
La musique, interprétée par les frères Gamaz d'une part puis par Unicum Orchestra d'autre part, viendra harmoniser cette soirée festive et musicale.
Lien de l'evenement faceb00k

L'Epicerie Equitable est attachée à respecter les valeurs et la cohérence défendues par le commerce équitable, l'agriculture biologique et les filières courtes, c'est pour cela que cette nano fête sera exemplaire en terme d'impact environnemental (gobelets réutilisables, toilettes sèches...) .

vendredi 25 juillet 2014

Horaires d'été et congés annuels :)


vendredi 11 juillet 2014

Nouvelle version de Rebellyon


Lancement de la nouvelle version de Rebellyon par RebellyonTV

Rebellyon est un media alter­na­tif à Lyon géré par un col­lec­tif auto­nome.

samedi 5 juillet 2014

Evènement vignerons du Beaujolais jeudi 10 juillet - 18h30-21h


Ce jeudi 10 juillet, en début de soirée, venez rencontrer deux vignerons nature du Beaujolais :
Raphael Champier, installé à Saint Etienne les Oullières (69) et Hervé Ravera, à Marchampt(69).

Les épicier(e)s vous préparent 3 tapas composées comme d'habitude à 100% de produits de l'épicerie, pour accompagner votre dégustation :

  • du quinoa au lait de coco
  • des protéines de soja à la brésilienne, façon daube
  • une salade de fruits à la réduction épicée de Beaujolais

Une formule "tout compris" vous est proposée : 2 verres de vins et 3 tapas = 12€/pers

lundi 30 juin 2014

Festival gourmand de la Thibaudière


Festival gourmand de la rue de la Thibaudière ce dimanche 6 juillet de 10h à 18h avec la crème des artisans-commerçants du quartier et des vignerons nature de talent.